Publications

Souffle

Frédéric Dugad

souffle frederic dugadGenre : Nouvelles
Isbn/EAN : 9782823115017
Format : 148×210 mm
Nombre de pages : 116
Date de parution : 17 octobre 2016
Prix : 12.7 € ttc

Se procurer le livre :
Editions Persée
Amazon
Fnac
Chez tout bon libraire

 

 

 

Résumé :
 

Le philosophe Emmanuel Levinas écrira que le discours ne saurait s’interrompre par le fait de coups d’une tête frappée contre un mur.

Bien sûr, Maurice ne pouvait connaître cette affirmation.

Mais sûrement connaissait-il les propos du croyant Baruch Spinoza : « Nous sentons et nous expérimentons que nous sommes éternels. »

Ou ceux de l’athée Ludwig Feuerbach, qui avançait que la mort ne saurait limiter la vie.

Car à cet instant, Maurice semble avoir su

que son action,

son discours,

ne pourraient être suspendus,

quelle que soit l’issue de ce jour.

Moi, en effet, comme beaucoup d’autres dans ma famille, depuis de nombreuses années, il me semble parfois entendre ce discours. Je l’écoute comme s’il ne s’était pas éteint.

 

Tous les droits d’auteur de ce livre seront reversés au Mémorial de la Shoah.

1 Commentaire

  1. MARIE CATHERINE Françoise's Gravatar MARIE CATHERINE Françoise
    26 février 2017    

    Souffle aux Editions Persée
    C’est le titre du très beau recueil de nouvelles de Frédéric Dugad

    La première nouvelle, relativement classique dans son écriture, est un magnifique hommage à Maurice (c’est le titre de la nouvelle et aussi le nom du héros grand oncle de l’auteur).
    Arrêté par les allemands en Août 1944, face à son bourreau, et malgré la mort qui rôde il nous fait entendre l’étincelle d’humanité qu’il réussit à transmettre bien involontairement à son bourreau, plus effaré que lui du constat, menacé par cette force occulte de ne pouvoir accomplir son geste de mort.
    Au dernier moment, Maurice ne sera pas emporté par la mort (d’une certaine façon), mais, happé par la transcendance.
    L’auteur a réussi la quelque chose… d’étonnant.
    Plus déroutant, avant de s’habituer, est le style des autres nouvelles fait de ruptures volontaires, empruntant aux rêves ce que la vie peut avoir d’absurde ou d’incohérent. On y sent, la volonté de saisir tous les instants de vie, des plus simples au plus complexes ou, terriblement contradictoires.
    L’auteur nous appâte, nous casse, et nous recolle à sa guise, et, c’est formidable de le suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents