Bien-Être vs Mal-Être

Version

ISBN

Pages

Format

20,30 



Quantité

Présentation

Le « bien-être » de tout nouveau-né du règne animal ressort, jusqu’à son autonomie, de la bienveillance de ses géniteurs.

Le « mal-être », par le passé, avait le sens d’« état physique d’une personne qui ne se sent pas bien », remplacé, dès la fin du l8e siècle, par le terme de malaise.

• Le « Mal-Être » de notre époque désigne cet état « d’être mal dans sa peau », mal dans cette Société et la permanence de son climat anxiogène dont le niveau du ressenti dépend de la construction mentale de chacun.

Hier, qualifié de « boîte noire », l’étude du modèle de base d’un cerveau de vertébré en est arrivé à nommer celui-ci « Système de traitement de l’information » :

• système lié au métabolisme général de l’être vivant dont une synthèse est proposée en « Appendice » de cette étude ;

• information captée par les organes sensoriels qui lui sont associés et dont l’ Évolution l’a doté : vue, ouïe, odorat, etc.

• Ce traitement des informations est l’essence-même des « représentations mentales » qui « supervisent » toute action de l’Être vivant et constituent la base de son niveau de « conscience d’être au monde » selon les Espèces.

« Le souci du bien-être des enfants est-il la vraie question »

résume la polémique, quant à l’accueil des enfants par les couples homosexuels, qui est traitée à travers un mémoire de diplôme universitaire, en 2001-02, en ANNEXE, in-extenso.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bien-Être vs Mal-Être”

  • Mon Panier

  • Moyens de paiement

    • Paiement en ligne sécurisé