Gerard Andrau

Biographie

Né à un jet de pierre de la baie des Fourmis entre la villa Kérilos et le début du Cap Ferrat, d’une mère normande et d’un père provençal, il ne s’est jamais très longtemps éloigné du Comté de Nice. Son très long séjour au Lycée Masséna qu’achèvent deux années d’hypokhâgne et de khâgne trouve sa conclusion dans des études de philosophie complétées par une maîtrise de droit. Contre toute attente, entrant en vie active, il délaisse les arts pour entreprendre une carrière bancaire et financière au sein d’une grande banque, puis, volant de ses propres ailes, après quelques années de tâtonnement, il crée sa propre société de Conseil en Gestion de Patrimoine. Ses talents financiers ont été mis à profit par un tissu associatif aussi divers qu’éclectique. Fixé à Falicon, charmant petit village perché sur les collines niçoises, depuis 1985, il en a été dix neuf ans adjoint au maire chargé, bien sûr, des finances. Ce poète est donc resté très longtemps caché derrière de nombreuses activités peu propices au culte des muses. Il n’a donc pas mangé de la vache enragée mais il reste le poète de l’intermittence : de longs silences séparent ses temps d’inspiration. L’art du sonnet qu’il tente de cultiver répond sans doute chez lui à une paresse quasiment ontologique. Quatorze vers suffisent pour dire toute une thèse. Il jouit aujourd’hui d’une calme retraite. Son village l’a également libéré des responsabilités qu’il a assumées pendant dix-neuf ans. Il goûte à son vrai prix une liberté nouvelle.

Site web

Son actualité :

Événements à venir