Salut les coquins

Version

,

ISBN

Pages

Format

Prix unitaire
A partir de 6,99 



Quantité

Présentation

 Le jardin fleuri des polissonneries distinguées.

Guy de Maupassant, Bel-Ami.

 

Mon petit, dans la vie, il n’y a que deux choses quivaillent la peine d’être pratiquées : l’étude et ladébauche. Car les livres sont ce que les hommes ontde mieux à nous donner et les caresses honteuses sontce que nous pouvons attendre de meilleur des femmes. 

Valéry Larbaud

 

S’il est vrai que le premier sens de la vie est sa transmission, il n’est pas surprenant que le sexe ait autant d’importance dans l’histoire de tous les peuples. La constante du monde est la libre célébration de l’acte sexuel. L’Orient traditionnel exalte religieusement les plaisirs de la chair. Les dieux grecs goûtaient les béatitudes de l’union sexuelle. Nos princes et nos rois ne se cachaient pas pour aimer leurs femmes et leurs maîtresses. Louis Pauwels disait : « Éros nu, dansant et riant, fut jadis le symbole de l’être dans sa plénitude. »

On trouvera dans ce livre une modeste petite anthologie de l’érotisme en France dans la littérature, dans les mots et les expressions, châtiés ou populaires, mais aussi des curiosités et des anecdotes historiques savoureuses.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Salut les coquins”

  • Mon Panier

  • Moyens de paiement

    • Paiement en ligne sécurisé