Ainsi je pense moi

Version

ISBN

Pages

Format

14,20 


Quantité

Présentation

L’heure est venue pour s’éloigner de l’opacité des arbres, et l’aveuglement des murs, et l’effacement des rochers. Tout était sans parole, sans visage, sans ondes apparentes, tout était jeté quelque part à côté.

Elle cherchait l’angle égaré au milieu de la pleine lune, l’angle dont elle avait un jour entendu parler le sage du village. Elle cherchait la brique, le coin du pilier, le bout du tissu, l’autre bout du monde, qu’elle a trouvé dans les livres, au coucher du soleil. Elle cherchait les levées des ombres, les brûlures du matin, au milieu de l’aube, quand ils ont grillé les branches d’arbre d’acacia.

Elle voulait réveiller les sens des anciens, l’insouciance des fous, la banalité des fourmis, l’insupportable bourdonnement des guêpes, le dérangement des grands, les malaises des petits, et toutes les larmes des égarés.

Elle cherchait les coins du soleil et ses rayons perçants, et ceux qui étaient obscurs au milieu du jour. Elle cherchait toute la folie des sages, des petits, des marginaux, ceux qui ont vu le soleil au milieu de la nuit, ceux qui ont trouvé la joie au milieu du deuil, ceux qui ont vu les larmes des extraterrestres…

 

Ma filiale universitaire : la langue anglaise à l’Université des Sciences humaines au Maroc. Ma discipline scolaire est la littérature.

Entre tous ces temps et ces lieux ici ou ailleurs. Mes persistants acquis se sont forgés dans les remparts des bibliothèques et ils continuent leur parcours, depuis longtemps, je me suis consacrée à une lecture diverse qui a engendré l’univers de l’écriture, mes premiers essais ont débuté au Maroc.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ainsi je pense moi”

  • Mon Panier

  • Moyens de paiement

    • Paiement en ligne sécurisé