Léonard De Vinci aurait aimé le golf

Version

ISBN

Pages

Format

17,50 



Quantité

Présentation

C’est au XVe siècle que Léonard de Vinci, premier biomécanicien de l’Histoire, cherche à expliquer le déplacement des êtres vivants par l’anatomie du mouvement. En se référant respectueusement à cet illustre personnage, l’auteur nous décrit le mouvement de golf du XXIe siècle.

En effet, la compréhension du swing, longtemps basée sur l’analyse du geste de quelques grands champions, a beaucoup bénéficié de l’analyse biomécanique et de l’utilisation des lois balistiques, cinétiques et énergétiques dont il dépend.

Un mouvement volontaire naît dans le cortex et s’organise sur le plan musculaire et articulaire en accord avec l’équilibre postural. Cette organisation, nous pouvons la maîtriser. Savoir bouger son corps avec conscience et lucidité dans le geste de golf permet de progresser de façon stupéfiante. En effet, le swing efficace supporte mal l’improvisation.

Où se placent les appuis ? Comment démarrer le mouvement ? Comment tourner pour stocker l’énergie ? Comment donner l’énergie au club et donc à la balle ? Quelles sont les lois physiques à respecter ? Autant de questions auxquelles cette passionnée d’histoire, de sciences et… de golf répond, via l’observation intelligente du mouvement par la biomécanique, celle qui conduit au mouvement utile sinon idéal.

Léonard de Vinci aurait sans doute approuvé cette démarche !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Léonard De Vinci aurait aimé le golf”

  • Mon Panier

  • Moyens de paiement

    • Paiement en ligne sécurisé