De la féodalité à la cacocratie – Tome 2

Version

,

ISBN

Pages

Format

Prix unitaire
A partir de 9,99 



Quantité

Présentation

La guerre de Cent Ans a pris fin, les pouvoirs du Saint-Empire romain germanique et de la Papauté sont progressivement grignotés, des États centralisés naissent en Europe.

La chute tragique de Constantinople, le reflux de la chrétienté au Proche-Orient et le désastre culturel qui s’ensuit ont éteint les lampions de l’Orient, les Européens se détournent des rivages de la Méditerranée.

Avec l’imprimerie, les hommes quittent le monde de l’oral pour accéder au monde de l’écrit. Le flot d’ouvrages rapporté par les rescapés du génocide chrétien d’Asie mineure ouvre aux Européens les routes du monde et les voies de l’esprit.

L’Occident doit redéfinir la place de Dieu. C’est le temps des pionniers, c’est le triomphe de l’esprit de liberté, de la volonté sur la résignation, jusqu’au jour où Voltaire, le munitionnaire esclavagiste, misogyne, antisémite, raciste, aveugle le siècle des Lumières en trempant sa plume dans le venin pour pervertir l’humanisme souriant que Pétrarque avait trouvé près de la Sorgue. L’hydre de la cacocratie donne naissance aux imposteurs comme Newton, pouponne les malfaisants qui vont ruiner le devenir de la France, de Louis le quatorzième, le nabot prétentieux, à Napoléon Bonaparte, l’homoncule convulsif.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De la féodalité à la cacocratie – Tome 2”

  • Mon Panier

  • Moyens de paiement

    • Paiement en ligne sécurisé